No 1

Davatz, Thomas

naissance 23.4.1815 à Fanas, décès 6.2.1888 à Landquart, prot., de Fanas. Fils de Christian et de Margaretha Janeth. Ecole normale, instituteur à Fanas, Fideris et Malans, directeur de l'asile pour enfants abandonnés de Freienstein. En 1855, avec sa nombreuse famille, D. se joignit à un groupe d'émigrants grisons et de Suisse orientale en partance pour Santos au Brésil (province de São Paulo). Les colons furent traités presque en esclaves par la société Vergueiro, au mépris des clauses du contrat. Devenu l'autorité intellectuelle des colons abusés, D. fit rapport au gouvernement grison sur les conditions intenables des colonies d'Ibicaba et d'Angelica. Menacé de persécutions, il regagna sa patrie avec sa famille en 1857 et devint intendant de la poste à Landquart de 1858 à 1884. L'ouvrage critique qu'il publia en 1858 sur le traitement des colons dans la province de São Paulo fut à l'origine d'une intervention officielle et de la suppression des colonies. Eveline Hasler a fait de D. le héros de son roman Ibicaba (1985), plusieurs fois réédité et traduit en français en 1988.


Bibliographie
Bündner Volksblatt, 11.2.1888
Der freie Rhätier, 12.2.1888

Auteur(e): Martin Bundi / LA