Zumthor, Paul

naissance 5.3.1915 à Genève, décès 11.1.1995 à Montréal, de Therwil. Fils d'Albert, commerçant, et d'Alexandrine Marin. ∞ Marie-Louise Ollier, médiéviste. Etudes de lettres à Paris, doctorat à Genève en 1943 (Merlin le prophète). Assistant de Walther von Wartburg à Bâle (collaboration au Französisches etymologisches Wörterbuch), professeur à l'université d'Amsterdam (dès 1952), puis à celle de Montréal (1971-1980). Médiéviste au rayonnement international, Z. applique la critique littéraire moderne aux textes médiévaux dans son Essai de poétique médiévale (1972). Avec son Introduction à la poésie orale (1983), il définit une poétique générale de la littérature orale. Ecrivain, il s'inspire de Ramuz pour La griffe (1957) et Les hautes eaux (1958), et de l'histoire pour La traversée (1991). Son dernier essai est Babel ou l'inachèvement (1997). Chevalier de l'ordre national du Québec (1992). Un fonds Paul Zumthor, créé en 1998, finance notamment des rencontres internationales organisées en alternance par les universités de Montréal et de Genève.


Bibliographie
– J. Cerquiglini-Toulet, Ch. Lucken, éd., Paul Zumthor, ou, L'invention permanente, 1998

Auteur(e): Sophie Krummenacher