No 14

Lutz, Markus

baptême 9.7.1772 à Bâle, décès 19.10.1835 à Läufelfingen, prot., de Bâle. Fils d'Emanuel, cordonnier et plus tard huissier du tribunal, et d'Anna Maria Hey. ∞ 1798 Maria Salome von Kilch, fille de Jakob, de Bâle. Etudiant en théologie à Bâle (entre 1792 et 1796), précepteur à Signau (1794), maître d'école à Büren an der Aare (1795). Suffragant à Rothenfluh (1796-1798), pasteur de Läufelingen (1798-1835). L. rédigea plusieurs ouvrages, principalement d'histoire et de géographie, dont le Dictionnaire géographique-statistique de la Suisse (1836-1837; all. 1827-1835, version abrégée all. 1822), réédité à plusieurs reprises, et des manuels scolaires (Kurze Geschichte und Beschreibung des Kantons Basel, 1834, rééd. en fac-similé en 1988). Il avait une vaste bibliothèque, passée à la Société de lecture de Bâle (auj. à la Bibliothèque universitaire de Bâle) et une collection d'archives. A l'époque de la division du canton, en 1832-1833, il ne suivit pas le mouvement de retrait de la plupart des pasteurs de la campagne, car ses sympathies allaient au mouvement de libération. Membre fondateur de la Société suisse d'histoire, membre de la Société suisse d'utilité publique, inspecteur d'école à Rothenfluh.


Oeuvres
– C.P. Matt, éd., Basel und seine Umgebungen neu beschrieben, um Eingeborene und Fremde zu orientieren, 1998 (fac-similé, avec un hommage et une bibliogr.)
Fonds d'archives
– StABS
– UBB
Bibliographie
– M. Bächlin et al., Pfarrer Markus Lutz, Läufelfingen, 1985

Auteur(e): Christoph Philipp Matt / MBA