Flumenthal (bailliage)

Bailliage soleurois, de la fin du XVe s. à 1798, puis distr. de 1803 à 1830. Avec la nouvelle Constitution cantonale son territoire fut rattaché au district de Lebern (1831). Le bailliage résultait de la réunion de la juridiction de F. (ancienne seigneurie de Balm) avec celle d'Oberdorf (ancienne juridiction de Langendorf dans le territoire du chapitre de Saint-Ours). Il constituait avec Bucheggberg, Kriegstetten et Lebern l'un des bailliages dits intérieurs, dont les baillis résidaient à Soleure. Au XVIIIe s., lorsque le ressort de la ville fut réduit, les communes de Feldbrunnen et Riedholz furent incluses dans la juridiction de F. et Rüttenen dans celle d'Oberdorf. Comparé à d'autres bailliages soleurois, celui de F. était petit, peu peuplé et peu lucratif. Les baillis avaient pour tâche, à côté de l'administration courante, de régler avec les baillis bernois de Bipp et Wangen les questions liées à la haute justice à l'ouest de la Siggern, à la délimitation de la frontière dans le cours, variable, de l'Aar, à l'usage des pâtures en territoire bernois par les Soleurois, à la douane sur le pont de Wangen et au paiement de la dîme par le village bernois d'Attiswil à l'église de F., paroisse dont il relevait anciennement.


Bibliographie
– F. Eggenschwiler, Die territoriale Entwicklung des Kantons Solothurn, 1916, 78-79

Auteur(e): Peter Kaiser / ME