24/08/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Dietlikon

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. ZH, distr. de Bülach, en bordure de la moyenne vallée de la Glatt, dans l'agglomération zurichoise. 1124 Dietlinchoven. Env. 115 hab. en 1467, 137 en 1634, 482 en 1771, 386 en 1880, 565 en 1900, 1205 en 1950, 4381 en 1970, 6281 en 2000. La suzeraineté passa des Kibourg aux Habsbourg en 1264 et à Zurich en 1424 et 1452. Les droits de bailliage appartenaient en 1124 au couvent d'Allerheiligen à Schaffhouse. Les Schwend vendirent en 1487 les droits de basse justice sur D. et Rieden à Hans Waldmann; celui-ci les joignit à ceux qu'il possédait sur Dübendorf pour constituer une seigneurie, qui devint en 1489 un bailliage zurichois, réuni en 1615 à celui de Schwamendingen. Le coutumier date de 1420, la limite d'accès à la bourgeoisie de 1586. Rieden se sépara en 1831 de la commune qu'il formait avec D. depuis l'Helvétique, attribuée au district de Bassersdorf en 1798, à ceux de Bülach en 1803, d'Embrach en 1814, de Bülach en 1831. Au Moyen Age, les chapelles de D. et de Rieden étaient filiales de Kloten. D. passa à la Réforme en 1525, on y prêcha dès 1596 et il forma en 1683 (avec Rieden jusqu'au rattachement de cette commune à Wallisellen en 1916) une paroisse dont la collation appartint jusqu'en 1831 au chapitre du Grossmünster. Cure en 1681, nouveau temple en 1698. L'église catholique Saint-Michel fut construite en 1970.

Aux métiers traditionnels s'ajoutèrent au début du XVIIIe s. diverses activités dans l'industrie textile. Le moulin de Ried (mentionné dès 1269) et une blanchisserie étaient les seules entreprises industrielles au XIXe s. La station de D., ouverte en 1865 sur le tronçon Oerlikon-Winterthour (construit en 1855) de la compagnie des chemins de fer du Nord-Est, devint en 1990 un nœud du réseau urbain zurichois. Elle favorisa un essor qui débuta dans la première moitié du XXe s. et s'accéléra dans la seconde. Intégré dans l'agglomération Zurich-Nord dès les années 1960 et disposant d'une importante zone industrielle et commerciale entre la route de Winterthour (construite en 1841) et l'autoroute A1 (1974), D. recensait 331 entreprises et 4798 emplois en 1995.


Bibliographie
– P. Reinhardt, Geschichte der Gemeinde Dietlikon, 1954
– H.P. Treichler, Zwischen den Strassen, 1982

Auteur(e): Ueli Müller / PM