TAG Heuer

Edouard Heuer (1840-1892) fonde en 1860 un comptoir d'horlogerie à Saint-Imier, avant de déménager à Brügg en 1864, puis à Bienne en 1867. L'entreprise se spécialise dans la fabrication de chronographes et montres de sport. Elle commercialise en 1916 le premier compteur de sport d'une précision au 1/100e de seconde. Dès 1927, la firme devient le chronométreur officiel de courses de ski, de bobsleigh ou encore d'automobiles. Son histoire est marquée par plusieurs rachats. En 1964, Heuer fusionne avec la société Leonidas de Saint-Imier (Heuer-Leonidas). En 1985, la firme est rachetée par la holding TAG (Techniques d'avant-garde), fondée en 1975 par le financier saoudien Akram Ojjeh, et devient TAG Heuer. En 1999, elle est cédée au groupe de luxe LVMH. A Marin dès 1989, le siège est déplacé à La Chaux-de-Fonds en 2007, où la production est transférée de Saint-Imier en 2003. En 2009, TAG Heuer, qui possède aussi Cortech à Cornol depuis 2008, et Zenith fusionnent pour former LVMH Swiss Manufactures SA, tout en gardant une gestion opérationnelle indépendante. En 2010, TAG Heuer occupait 450 personnes en Suisse.


Bibliographie
– G.L. Brunner, Heuer & Tag Heuer, 1997
– N. Foulkes, TAG Heuer, 2009

Auteur(e): Hélène Pasquier