Fabriques de tabac réunies

Les Fabriques de tabac réunies (FTR) sont fondées à Soleure en 1925 par la fusion d'entreprises familiales (capital de 1,2 million de fr.). L'origine des deux principales, F. Schürch & Cie (Soleure) et E. Schönholzer & Cie (Steffisburg), remonte aux années 1820. D'une production diversifiée, les FTR passent à la fabrication exclusive de cigarettes (Brunette en 1928). Dirigées par Fritz Schürch-Sieburg, personnage clé de l'Association suisse des fabricants de cigarettes créée en 1933, les FTR jouent un rôle important dans la cartellisation et la concentration très poussées de la branche. De 1939 à 1956, elles rachètent Athanasiou, Batschari, Orienta, Virginia Tobacco, Madehn et Memphis. En 1942, le siège social et la fabrication sont déplacés à Neuchâtel (Serrières), la ville et le canton accordant d'importants avantages fiscaux. La forte croissance d'après-guerre s'accélère dès 1957 avec la production sous licence de la marque Marlboro, premier contrat en Europe de Philip Morris Inc. (New York) en Europe. En 1963, Philip Morris Inc. rachète les FTR et poursuit une politique constante d'investissements (automation, recherche et développement). La main-d'œuvre passe de 150 en 1941 à 1500 en 1980 puis à 1200 au tournant du siècle, faisant de l'entreprise l'un des premiers employeurs privés et contribuables du canton. La holding Philip Morris, qui fait partie des trois plus grandes multinationales mondiales de la cigarette et de l'alimentation, a été rebaptisée Altria Group en 2002.


Bibliographie
La Tabatière, journal d'entreprise, 1960-

Auteur(e): Yves Froidevaux