• <b>Grande Dixence</b><br>Affiche touristique éditée par l'Office du tourisme valaisan en 1986 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Grande Dixence

Le barrage-poids de la G. (comm. Hérémence), construit de 1950 à 1964 à une altitude de 2365 m et mis en service entre 1961 et 1965, succède au barrage à contreforts de la Dixence, sis à la jonction du val d'Hérémence et du val des Dix, érigé par EOS en 1929-1935 après avoir obtenu la concession qui avait appartenu à AIAG (Alusuisse). La G. est, avec ses 285 m, le plus haut barrage-poids du monde, pour une capacité d'accumulation de 400 millions de m3 (lac des Dix); elle englobe un bassin hydrologique de 600 km2 s'étalant du Mont-Blanc de Cheilon au massif des Mischabel. Les stations de pompage sont situées à Arolla, Ferpècle, Stafel et Z'Mutt; les centrales de production à Fionnay, Nendaz, Bieudron et Chandoline. L'entreprise Grande Dixence SA, fondée en 1950 pour l'exploitation du complexe, regroupe les Sociétés électriques EOS, IWB (canton de Bâle-Ville), BKW et NOK. Depuis 2001, un partenariat a été instauré avec EWZ AG (Services industriels de Zermatt). La G. participe à l'approvisionnement de dix-huit cantons et produit une moyenne annuelle de 2 milliards de kWh. Le projet d'optimalisation de Cleuson-Dixence (1993-1998) a permis de multiplier par 2,5 la capacité de production. Dès 2003, Grande Dixence SA, EOS et Forces motrices valaisannes SA ont créé une société commune, Hydro exploitation SA avec siège à Sion, dans le but de réorganiser le marché de l'énergie en Suisse occidentale. La G. est en outre devenue un haut lieu du tourisme valaisan (visite du barrage, sentier des bouquetins).

<b>Grande Dixence</b><br>Affiche touristique éditée par l'Office du tourisme valaisan en 1986 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>
Affiche touristique éditée par l'Office du tourisme valaisan en 1986 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds Nicolas Oulianoff, Musée cantonal de géologie, Lausanne
Bibliographie
– C. Dayer, Le Millénaire de la Dixence, 1981
– E. Logean, Du berger au mineur, 2000

Auteur(e): Bernard Monnet