Saurer

Fabrique de machines, fondée à Arbon en 1853, parmi les plus importantes de Suisse depuis 1864. Elle produisit, en fonction de la conjoncture économique, des machines pour l'industrie textile ou des camions. Grâce à d'innombrables innovations dans l'élaboration des véhicules utilitaires comme le dispositif de la double turbulence (1934), l'entreprise se montra hautement compétitive dans la période de croissance d'après-guerre. Le métier à tisser 110W conçu comme un système modulaire entre 1932 et 1936 resta sans concurrence jusque dans les années 1970. Dès les années 1950, l'entreprise se concentra sur la construction de véhicules utilitaires destinés au marché intérieur, bénéficiant pour cela d'une protection étatique. Une expansion avortée mit toutefois l'entreprise en difficulté (1975-1986). La production de véhicules utilitaires cessa en 1982, celle des métiers à tisser en 1986. S. racheta dès 1988 d'autres secteurs de production, fut à nouveau en crise en 1994, puis se redressa en 1999 grâce à des machines produisant des fibres synthétiques. S. devint le plus grand fournisseur au monde de machines textiles, mais fabriqua aussi des systèmes de transmission destinés aux constructeurs de véhicules. Le groupe technologique OC Oerlikon reprit l'entreprise en 2006.


Bibliographie
– M. Mäder, Drei Generationen Saurer, 1988
– Ch. Jacquemart, Die Strukturbrüche in der Adolph Saurer AG in den 30er und 70er Jahren, mém. lic. Zurich, 1997
– S. Keller, Le temps des fabriques, 2003 (all. 2001)
– H.U. Wipf et al., Saurer, 2003

Auteur(e): Charlotte Jacquemart / DVU