Hispano Suiza

L'usine automobile Hispano Suiza fut fondée en 1904 à Barcelone par le technicien et entrepreneur genevois Marc Birkigt en collaboration avec le banquier espagnol Damian Mateu. En 1911, Birkigt ouvrit avec Jules Lacoste une succursale à Paris qui produisit, dès 1914, des moteurs d'avions sur lesquels furent montés des canons 20 mm de la firme Oerlikon-Bührle à partir de 1933. Pour échapper à la nationalisation, l'entreprise déplaça la production à Grantham (Grande-Bretagne) en 1937, puis à Genève en 1938, sous la nouvelle raison sociale Hispano Suiza (Suisse) SA. Elle livra armes et munitions à l'Espagne et à la Suède, à l'Allemagne (1941-1943) et à la Suisse (1944-1945). Après la guerre, elle fabriqua également des machines pour l'industrie textile. En 1970, la production d'armes fut reprise par la fabrique de machines-outils Oerlikon, celle des machines textiles par Sulzer frères SA. La Hispano-Oerlikon (Genève) fut fermée par Oerlikon-Bührle Holding en 1985.


Bibliographie
– M. Polacco, Hispano-Suiza, 1993
Publ. CIE, 11, 456-462, 650-656

Auteur(e): Peter Hug / VW