Durand & Huguenin

Louis Durand reprit en 1871 une fabrique de produits chimiques fondée en 1860 par Gaspard Dollfus, à côté de l'usine à gaz de Bâle, sur la rive gauche du Rhin. En 1872, son beau-frère Daniel Edouard Huguenin prit une participation dans l'entreprise, qui se spécialisa dans les teintures pour cotons imprimés. Devenue société anonyme en 1900, après le retrait des deux promoteurs, la maison renonça à poursuivre son extension à l'étranger commencée dans les années 1880 (Saint-Fons près de Lyon, Huningue, New Jersey). Quand l'usine de Huningue devint une société anonyme française indépendante (1920), il ne resta plus que la maison mère bâloise. En 1922, il fallut réduire de moitié le capital et solliciter l'aide des sociétés allemande Bayer et française Kuhlmann pour redresser la situation. La majorité des actions appartint à la société allemande IG Farben, puis fut reprise par la firme Basler IG (Ciba, Geigy et Sandoz) en 1940. Les nouveaux propriétaires ne voulaient pas développer une entreprise concurrente; celle-ci se limita donc essentiellement aux couleurs et resta de petite taille (582 employés en 1968). En 1969, de mauvais résultats amenèrent l'entreprise à s'intégrer à sa proche voisine Sandoz.


Fonds d'archives
– Arch. Novartis, Bâle
– Firmenakten, SWA

Auteur(e): Bernard Degen / FP