• <b>Coop</b><br>Affiche publicitaire, réalisée en 1941 par  Fritz Reck (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Coop

Nom donné depuis 1970 à l'Union suisse des coopératives de consommation (USC), groupe spécialisé dans le commerce de détail et ayant son siège à Bâle. L'USC se constitua le 1er février 1890, d'abord comme association politico-économique. Jouant un rôle de distributeur dès 1892 et de détaillant dès 1894, elle dut se transformer en coopérative faîtière en 1893, puis en une fédération de coopératives en 1941 (Coopératives de consommation). Si les différentes coopératives régionales réalisaient l'essentiel du chiffre d'affaires, certaines possédant même des entrepôts et des sites de production, l'USC développa très tôt ses propres fabrications: torréfaction du café en 1907, imprimerie en 1910, moulin en 1912, chaussures en 1913. La marque Coop fut déposée en 1914. La même année, le groupe racheta sa première société anonyme, la boucherie Bell, et s'exposa ainsi à de violentes critiques. Les années suivantes furent marquées par la mise en place de coopératives dans les secteurs du lait (1916), des légumes (1918), du meuble (1919), des assurances (1917-2001), de la banque (1927-1999). Le groupe réussit à maintenir sa position pendant l'entre-deux-guerres, malgré des pertes massives dues à la déflation (seize liquidations entre 1922 et 1927) et à l'interdiction des succursales multiples (1933-1945). Sans changer ses structures générales, il créa après 1945 des centres de distribution régionaux. Les nouvelles habitudes de consommation, la suppression du contrôle des prix, l'évolution défavorable du chiffre d'affaires (passé au-dessous de celui de la Migros) et l'affaiblissement du mouvement coopératif entraînèrent des réformes fondamentales dès la fin des années 1960. Les sociétés coopératives passèrent par étapes (projets de 1969, 1979 et 1986) de plus de 400 à quinze en 1998, puis à une seule en 2001. Les magasins, fortement réduits en nombre, furent diversifiés et agrandis (1 188 157 m2 de surfaces de vente en 2001). Les ristournes furent remplacées par des prix nets en 1974. Depuis le milieu des années 1970, le chiffre d'affaires augmente (3,8 milliards de francs en 1975, 12,4 milliards en 2001), de même que les parts de marché (plus de 14%, juste derrière la Migros, en 2001). Occupant 46 197 employés, Coop était en 2001 un groupe centralisé dont dépendaient des entreprises industrielles et commerciales (groupe Bell, Coop Mineraloel, Interdiscount, EPA, Top Tip, entre autres). Son organe hebdomadaire, publié dans les trois langues, atteignait un tirage de 2 129 160 exemplaires en 2002.

<b>Coop</b><br>Affiche publicitaire, réalisée en 1941 par  Fritz Reck (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>
Affiche publicitaire, réalisée en 1941 par Fritz Reck (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– M. Boson, Coop en Suisse, 1965
– W. Kellerhals, Coop in der Schweiz, 1990
– V. Winkler, Coop und Migros, 1991

Auteur(e): Bernard Degen / LD