Holderbank

Multinationale du ciment et des matériaux de construction, dont le siège se trouve à Jona, issue de ciment Portland Holderbank-Wildegg, fondée en 1912 à Holderbank (AG). L'entreprise argovienne connut un développement rapide dès qu'Ernst Schmidheiny, industriel du Rheintal, y fut associé. Son réseau européen de sociétés en participation fut mis en place au milieu des années 1920 et s'étendit à l'Egypte en 1927. En 1930, la diversification des activités rendit nécessaire une séparation entre la fabrication et les fonctions de holding. A côté de la Holderbank Financière Glaris SA (Hofi, société financière, anonyme dès 1958), dirigée par Ernst Schmidheiny, fut créée la fabrique de ciment Holderbank-Wildegg AG. En 1938, une cimenterie, dirigée par Ernst Schmidheiny junior, fut créée en Afrique du Sud, aux environs du Cap. Après une phase de consolidation, qui débuta en 1945, Holderbank développa un réseau de trusts et de sociétés en participation en Amérique du Nord et du Sud. En 1970, la Hofi reprit une série des parts de la Société suisse de ciment dans différents pays, ce qui la plaça parmi les plus grands groupes mondiaux de la branche. La même année, plusieurs services centraux furent regroupés en une société de gestion de conseils (Holderbank Management und Beratung AG). Dans les années 1970, Holderbank accéda aux marchés d'Asie et du Pacifique. En 1992, après diverses reprises et à la suite d'une restructuration de la cimenterie d'Eclépens, un gigantesque groupe fut créé, le Holderbank Ciment et Béton SA (HCB), qui permit à Thomas Schmidheiny (président du conseil d'administration de 1984 à 2001) de concentrer entre ses mains près de la moitié du marché suisse du ciment. Dès le début des années 1990, Holderbank est devenu le premier producteur mondial de matériaux de construction, dans le secteur du ciment, le transport du béton frais, des adjuvants et des spécialités chimiques. Dans la branche, le groupe dispose du réseau de production le plus diversifié géographiquement. Il est particulièrement bien implanté dans les pays émergents. Devenu Holcim Ltd. en 2001, il était actif dans plus de septante pays en 2004 et occupait plus de 56 000 collaborateurs, dont 1219 en Suisse. Son chiffre d'affaires s'élevait à 13,2 milliards de francs et son bénéfice à 914 millions. La même année, Thomas Schmidheiny, actionnaire majoritaire, détenait près de 22% des actions et des droits de vote.


Bibliographie
75 Jahre Cementfabrik "Holderbank", 1987
– H.O. Staub, Von Schmidheiny zu Schmidheiny, 1994
Geschäftsberichte/Holcim, 2000

Auteur(e): Peter Müller / MBA