Sprecher + Schuh

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

En 1900, Carl Sprecher et Hans Fretz reprirent, sous le nom de Sprecher & Fretz, la fabrique d'appareils électriques Orion AG à Aarbourg, qui se spécialisa dans la production d'interrupteurs à cornes, conçus par Sprecher, et de fusibles basse et haute tension. L'entreprise déménagea à Aarau en 1901 et prit la raison sociale Sprecher + Schuh AG après l'arrivée de Heinrich Schuh en 1902. Jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, elle se développa dans le secteur des fusibles basse et haute tension, comptant nombre de filiales et de représentants en Europe. Au début des années 1980, la firme, cotée en bourse, subit plusieurs changements stratégiques et restructurations. En 1986, la production principale (haute et moyenne tension) passa au groupe français Alsthom; en 1993, le secteur des appareils basse tension fut vendu à Allen-Bradley, filiale du groupe américain Rockwell. Après l'abandon du nom de la marque de produits électriques S&S, l'entreprise s'orienta dans le domaine de la logistique, prenant alors le nom de Swisslog Holding AG (1994). En 2010, elle employait 2043 collaborateurs et réalisait 615 millions de francs de chiffre d'affaires.


Bibliographie
– A. Roth, G.A. Nabholz, 50 Jahre Sprecher und Schuh Aarau, 1950
NZZ, 8.5.1993; 14/15.5.1994
Sonntags-Zeitung, 10.9.1995
– A. Roth et al., «100 Jahre Sprecher + Schuh», in Aarauer Neujahrsblätter, 78, 2004, 38-59

Auteur(e): Daniel Sprecher / GAR