Chemische Fabrik Uetikon

Spécialisée notamment dans la chimie de base, l'agrochimie, la chimie fine et le traitement des eaux, cette entreprise de taille moyenne a son siège à Uetikon am See. En 1818, Heinrich, Rudolf, Kaspar et leur sœur Elisabeth Schnorf y fondèrent une entreprise de production d'acide sulfurique et de sulfates. Rudolf en devint le propriétaire unique en 1838. Son fils Rudolf passera vers 1850 à la production industrielle. L'accroissement du chiffre d'affaires durant la guerre franco-allemande permit de procéder à diverses innovations telles que l'obtention de soufre à partir des pyrites, peu coûteuses. En 1881, l'entreprise acquit des parts dans la fabrique de papier Perlen, à Lucerne. En 1899, elle fut transformée en société anonyme. Dans les années 1960, la firme devint le plus gros producteur de soufre de Suisse (80 000 t par an). La CPH Chemie und Papier Holding AG fut fondée à Lucerne en 1971. En 1990, la Chemische Fabrik Uetikon, restructurée en CU Chemie Uetikon AG, atteignait un chiffre d'affaires consolidé de plus de 100 millions. En 1999, filiales comprises, le chiffre d'affaires était de quelque 169,6 millions de francs; l'entreprise occupait 408 employés, dont 190 environ dans la maison-mère.


Bibliographie
– U. Geilinger-Schnorf, 175 Jahre Chemie Uetikon, 1993

Auteur(e): Martin Illi / WW