• <b>Alexandre Herzen</b><br>Dans son laboratoire de physiologie vers 1910 (Bibliothèque de Genève).

No 1

Herzen, Alexandre

naissance 25.6.1839 à Vladimir (Russie), décès 24.8.1906 à Lausanne, Russe, de Burg bei Murten (auj. comm. Morat) en 1851. Fils d'Alexandre Ivanovitch ( -> 2). ∞ Thérèse Félici. En 1847, H. suit son père dans son exil à travers l'Europe. Etudes de médecine à Londres, puis à Berne, où il obtient son doctorat en 1864. Membre de l'expédition Carl Vogt en Islande et au Spitzberg (1862). Assistant (1865-1877) à Florence de Moritz Schiff, auquel il succède comme professeur de physiologie et directeur de l'Institut des études supérieures (1877-1881). A Lausanne, professeur extraordinaire de physiologie à la faculté des sciences (1881-1895), puis ordinaire à celle de médecine (1895-1906, doyen en 1906), créateur et directeur du laboratoire de physiologie (1882-1906). Auteur de nombreux travaux originaux sur les fonctions du cerveau, de l'estomac, de la rate et du pancréas. Sa Physiologie de la volonté (1874, ital. 1871) et ses Causeries physiologiques (1899) l'ont fait connaître du grand public. De surcroît, H. a pris une part active à l'organisation de l'enseignement secondaire dans le canton de Vaud et s'est intéressé aux questions sociales et morales, notamment dans Science et moralité (1894).

<b>Alexandre Herzen</b><br>Dans son laboratoire de physiologie vers 1910 (Bibliothèque de Genève).<BR/>
Dans son laboratoire de physiologie vers 1910 (Bibliothèque de Genève).
(...)


Bibliographie
Actes SHSN, 89, 1906, 51-66 (avec liste des œuvres)
– P.-E. Pilet, Naturalistes et biologistes à Lausanne, 1991, 155-156
Professeurs Lausanne, 600

Auteur(e): Paul-Emile Pilet