04/09/2006 | communication | PDF | imprimer
No 1

Heitler, Walter

naissance 2.1.1904 à Karlsruhe,décès 15.11.1981 à Zurich, isr., puis prot. (1968), ressortissant allemand, puis irlandais (1946). Fils d'Adolf et d'Ottilie Rudolf. ∞ 1942 Kathleen Winifred Nicholson. Etudes à Karlsruhe, Berlin et Munich, doctorat en 1926. Bourse Rockefeller à Copenhague et Zurich (1926-1927), agrégation à Göttingen en 1929. Emigration à Bristol en 1933. Professeur au Dublin Institute for Advanced Studies en 1941. Professeur de physique théorique et directeur de l'institut à l'université de Zurich (1949-1974). Son ouvrage principal est consacré à la théorie du lien chimique covalent en mécanique ondulatoire (1927, avec Fritz London). H. donna d'importantes contributions concernant l'électrodynamique quantique (formule Bethe-Heitler, théorie des gerbes cascades, théorie des raies spectrales) et la théorie des mésons (amortissement du rayonnement, production du méson pi neutre avec Herbert Fröhlich et Nicholas Kemmer). Nombreuses distinctions, dont la médaille Max-Planck en 1968 et le prix Marcel Benoist en 1969.


Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
– P. Jordan, Begegnungen, 1971, 43-51
Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, 28, 1982, 141-151 (avec liste des œuvres)
– M. Stuber, S. Kraut, Le Prix Marcel Benoist de 1920 à 1995, 71-74, 201

Auteur(e): Günther Rasche / AN