Orell Füssli

L'entreprise remonte à l'imprimerie reprise en 1519 par Christoph Froschauer à Zurich. En 1603, le procédé de la gravure en taille douce sur cuivre fut inauguré. Le nom d'Orell, Füssli & Co. fut adopté en 1798 après plusieurs changements de propriétaire et de raison sociale. Le développement de l'édition et des journaux en fit une affaire florissante au XVIIIe s. Au cours du XIXes., néanmoins, l'édition recula au profit de la typographie et la firme devint l'une des imprimeries parmi les plus importantes et les plus diversifiées du pays. L'impression des papiers-valeurs (dès 1827) et la fabrication de documents de sécurité devinrent les piliers de la société. Transformé en société anonyme en 1890, Orell Füssli adopta au XXe s. de nombreuses innovations techniques (procédé offset en 1915, héliogravure en 1923) à des fins de rationalisation et affirma sa spécialisation dans l'impression de billets de banque et de papiers sécurisés, devenant l'une des principales entreprises de la branche sur le marché international. Holding depuis 1999, la firme s'appuyait au début du XXIe s. sur les secteurs de l'impression de sécurité, de l'édition, de la librairie, de l'information économique et sur les équipements pour l'impression digitale et le codage (Atlantic Zeiser). En 2007, les ventes nettes s'élevaient à 378 millions de francs.


Bibliographie
– M. Rychner, Rückblick auf vier Jahrhunderte, 1925
OF 1519-1969, 450 Jahre Druckerei und Verlag, cat. expo. Zurich, 1969
– Th. Bürger, Aufklärung in Zürich: die Verlagsbuchhandlung Orell, Gessner, Füssli & Comp. in der zweiten Hälfte des 18. Jahrhunderts: mit einer Bibliographie der Verlagswerke 1761-1798, 1997

Auteur(e): Elena Folini / FP