No 32

Tobler, Titus

naissance 25.6.1806 à Stein (AR), décès 21.1.1877 à Munich, sépulture à Wolfhalden, prot., de Wolfhalden. Fils de Johannes, pasteur, et d'Elisabeth Hörler. Célibataire. Ecole cantonale à Trogen, études à l'institut de médecine et de chirurgie de Zurich (dès 1823), aux universités de Vienne (1825) et de Wurtzbourg (1826), doctorat (1827), complément de formation à Paris. Médecin à Teufen (AR, dès 1827), Walzenhausen (dès 1834), Lutzenberg et Horn (dès 1840). T. rédigea le pamphlet Der Rath am Falkenhorst (1830), qui inspira le mouvement de révision de la Constitution d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Membre du conseil de révision de la Constitution des Rhodes-Extérieures (dès 1831), puis, dans les années 1850, de celle de Thurgovie. Conseiller national radical des Rhodes-Extérieures (1853-1857). A côté de ses écrits politiques et journalistiques, il publia des travaux de médecine et un ouvrage populaire Die Hausmutter (1830). Il participa aussi au dictionnaire (Deutsches Wörterbuch) de Jacob et Wilhelm Grimm. Avec son Appenzeller Sprachschatz (1837), l'un des premiers dictionnaires dialectaux historiques, il fournit une contribution importante à l'étude des dialectes de Suisse alémanique et d'Allemagne. T. s'illustra surtout par ses recherches sur la Palestine. Les dix ouvrages importants qu'il consacra à ce sujet confrontent toutes les sources disponibles dans les bibliothèques européennes aux observations qu'il recueillit au cours de ses quatre voyages dans la région (1835, 1845-1846, 1857-1858 et 1868-1869). Il édita en outre des récits de divers pèlerins européens. T. s'installa à Munich en 1871.


Fonds d'archives
– StAAR
– Staatsarchiv Nuremberg
Bibliographie
– H.J. Heim, Dr. Titus Tobler, der Palästinafahrer, 1879
– Gruner, L'Assemblée, 1, 524-525
– H.R. Hinderling, S. Sonderegger, «Titus Tobler (1806-1877)», in AJb, 121, 1993, 5-94

Auteur(e): Max Küchler / FP