No 19

Roth, Johannes

baptême 6.3.1812 à Teufen (AR), décès 27.12.1870 à Teufen, prot., de Teufen. Fils de Daniel, agriculteur, fabricant et négociant dans le textile, membre du Conseil, et d'Elsbeth Zuberbühler. Beau-frère de Johann Georg Nef. ∞ 1834 Emilie Schiess, fille de Johannes Schiess. Institut privé à Hemberg (1824-1826), puis à Saint-Gall (1826-1829), Collegium humanitatis de Zurich (1829-1832), études de droit à Berlin (1832-1834). Membre du Conseil et du Landrat (1837-1839), président du Petit Conseil (1839-1843), président de commune et membre du Landrat (1843-1844 et 1845-1848), ainsi que président de l'office cantonal des juges d'instruction (1844-1870). Capitaine du pays des Rhodes-Extérieures (1844-1845), R. ne fut pas réélu car, après une visite de Johann Caspar Bluntschli, il fut faussement accusé d'être favorable aux jésuites. Trésorier (1848-1853), vice-landamman (1853-1860), landamman (1860-1870) et délégué à la Diète fédérale (1848). Député radical au Conseil des Etats (1849-1859 et 1868-1870) et au Conseil national (1859-1866). R. contribua de manière importante au financement des bâtiments publics de Teufen et favorisa les milieux de la musique. Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1862).


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 519-520
– G. Thürer, Johannes und Arnold Roth, 1981

Auteur(e): Thomas Fuchs / VW