No 1

Santschi, Felix

naissance 1.12.1872 à Bex, décès 20.11.1940 à Lausanne, prot., de Sigriswil. Fils de François Xavier Conrad, tapissier, et de Lydie Reymond. ∞ 1902 Emma Sulger, fille d'Albert. Sa famille s'installe à Menton, puis à Buenos Aires, avant de revenir à Lausanne. Aide-préparateur à l'université de Lausanne, engagé comme assistant d'anatomie par Edouard Frédéric Bugnion (1895-1897). En 1896, S. voyage en Colombie et au Venezuela avec Auguste Forel et Bugnion pour récolter des fourmis. Soutenu par celui-ci, il fait des études de médecine (1895-1900, doctorat), mais, n'ayant pas de maturité fédérale, il n'est pas autorisé à pratiquer. Il s'établit à Tunis en 1901, puis à Kairouan (premier médecin étranger autorisé à y ouvrir un cabinet). S. a décrit quelque 2000 espèces et variétés de fourmis, découvrant certaines de leurs capacités de navigation (d'après le soleil et les odeurs qu'elles sécrètent). Membre de la Société suisse d'entomologie. S. revient en Suisse en 1940. Une fondation créée à l'université de Zurich en 1985 porte son nom.


Fonds d'archives
– Coll. de fourmis, Naturhistorisches Museum, Bâle
Bibliographie
Mitteilungen der Schweizerischen Entomologischen Gesellschaft, 18, 1941, 286-289
– R. Wehner, «On the brink of introducing sensory ecology: Felix Santschi (1872-1940)», in Behavioral Ecology and Sociobiology, 27, 1990, 295-306

Auteur(e): Daniel Cherix