03/09/2003 | communication | PDF | imprimer | 

Castione, bataille de

Le 6 juillet 1449, le village de Castione, situé au nord de Bellinzone près du pont de la Moesa, fut le théâtre, entre Milanais et Uranais, d'une violente bataille qui dura presque toute la journée. Sous le commandement de Giovanni della Noce qui devait rétablir la souveraineté de Milan sur le Sottoceneri, l'armée de la République ambrosienne vainquit et mit en fuite les troupes uranaises, qui s'étaient déjà alliées précédemment à Heinrich von Sax, comte de Misox, et à Franchino Rusca, seigneur de Locarno. La victoire milanaise mit fin à une période d'assauts et de tentatives de conquête du bourg fortifié de Bellinzone de la part des Uranais et de leurs alliés. Durant la première moitié du XVe s., les Uranais avaient fait de fréquentes incursions dans la Léventine et la Riviera, qu'ils occupaient au début de 1449, arrivant ainsi à proximité de Bellinzone. La défaite de Castione et la reconquête de la Riviera par les Milanais mit un terme à l'encerclement de Bellinzone et porta un coup sérieux aux visées expansionnistes des Uranais et de leurs alliés locaux. La bataille de Castione a été confondue par quelques historiens, à la suite du Lucernois Theodor von Liebenau, avec celle de Castiglione Olona, dans la région de Varèse. Cette dernière, qui opposa en 1450 les troupes de la République ambrosienne à celles de François Sforza, n'a rien à voir avec celle de Castione, de moindre importance.


Bibliographie
– G. Chiesi, «Una battaglia dimenticata», in BSSI, 1979, 153-202

Auteur(e): Alessandra Maffioli / LT