No 1

Tolstoï, Léon

naissance 9.9.1828 à Iasnaïa Poliana (près de Toula, Russie), décès 20.11.1910 à Astapovo (auj. Lev Tolstoi, Russie), orth. (excommunié en 1901), Russe. Comte. ∞ 1862 Sophie Bers. Etudes à Kazan (inachevées). Service militaire dans le Caucase et en Crimée (1851-1856). En 1857, lors de son premier voyage à l'étranger, T. séjourna longuement en Suisse, surtout au bord du lac Léman. Il a décrit en détail une randonnée qu'il fit de Clarens au col de Jaman. A Lucerne, un incident impliquant un chanteur des rues lui inspira un récit de critique sociale (Lucerne, russe 1857, trad. franç. 1890). En 1860, il traversa la Suisse pour se rendre dans le sud de la France. Quelques-uns de ses écrits politico-religieux furent imprimés à Genève, parce qu'interdits de parution en Russie, notamment Ma Confession (russe 1884, trad. franç. 1887). En Suisse, T. marqua fortement le socialisme religieux et le pacifisme.


Bibliographie
– P. Brang, G.D. Enderli Bearth, «Versäumte Begegnung?», in Fakten und Fabeln, éd. M. Bankowski et al., 1991, 195-223
– M. Šiškin, Dans les pas de Byron et Tolstoï, 2005 (all. 2002)

Auteur(e): Heinrich Riggenbach / FP