No 1

Saltykov-Chtchédrine, Mikhaïl

naissance 15.1.1826 à Spas-Ugol (Russie), décès 28.4.1889 à Saint-Pétersbourg, Russe. Fonctionnaire (dès 1844), écrivain indépendant (dès 1868), rédacteur de la revue russe Annales de la Patrie (1868-1884). S. se livra à une critique caustique de la société à travers ses romans satiriques (Les Golovlev), ses chroniques (Histoire d'une ville), ses nouvelles et ses Esquisses provinciales en prose, œuvres généralement écrites dans une langue "ésopique", comportant plusieurs niveaux de lecture. En 1880, il entreprit un voyage en Suisse qui le mena à Thoune ainsi qu'à Interlaken et qui fait l'objet de son récit Za rubežom ("A l'étranger", paru en franç. en 1887 sous le titre Paris et Berlin voyage satirique à travers l'Europe). S'il y dépeint les conditions sociales et politiques observées dans une perspective critique vis-à-vis de la Russie tsariste, il n'en raille pas moins vivement le conservatisme du pays visité.


Bibliographie
– K. Sanine, Saltykov-Chtchédrine: sa vie et ses œuvres, 1955
– P. Brang, «Zur Genrevielfalt des literarischen Reiseberichts», in Fakten und Fabeln, éd. M. Bankowski et al., 1991, 154-158

Auteur(e): Peter Brang / SR