No 1

Thibaudet, Albert

naissance 1.4.1874 à Tournus (Bourgogne), décès 16.4.1936 à Genève, cath., Français. Fils de Joseph Emile et de Marie-Louise Lambert. Célibataire. Agrégation d'histoire et géographie (1908). Marqué par la philosophie de Bergson, son maître au lycée Henri IV à Paris, T. renouvela la critique littéraire en mettant l'accent sur les textes. Titulaire de la "chronique de la littérature" à la Nouvelle Revue française dès 1912, il devint célèbre par ses ouvrages sur Mallarmé, Flaubert ou ses réflexions sur le roman. Professeur de littérature française à l'université de Genève de 1924 à sa mort. Jean Rousset et Albert Béguin furent ses étudiants. Il se lia d'amitié avec Léon Bopp dont il soutint la carrière littéraire. De 1924 à 1936, il collabora assidument au Journal de Genève. Esprit encyclopédique, il écrivit également sur la politique, publiant notamment La République des professeurs (1932).


Bibliographie
– M. Leymarie, Albert Thibaudet, l'"outsider du dedans", 2006

Auteur(e): Roger Francillon