No 2

Roland, Jeanne-Marie

naissance 17.3.1754 (Jeanne-Marie Phlipon, dite Manon) à Paris, décès 9.11.1793 (guillotinée) à Paris. ∞ 1780 Jean-Marie ( -> 1). R. accompagna son mari dans sa carrière. Arrêtée en juin 1793, elle écrivit durant sa captivité des textes réunis en 1795 sous le titre d'Appel à l'impartiale postérité. Grande admiratrice de Rousseau, R. avait fait durant l'été 1787 un voyage touristique à travers la Suisse (Genève, Berne, l'Oberland bernois, Zurich, Bâle) dont elle rédigea à l'intention de sa fille une relation d'une exquise sensibilité, publiée en revue dès 1788. Ses Mémoires posthumes ont connu d'innombrables éditions à partir de 1800.


Oeuvres
– G.R. De Beer, éd., Voyage en Suisse, 1787, 1937
Bibliographie
– P. Cornut-Gentille, Madame Roland, 2004

Auteur(e): Jean-Daniel Candaux