No 1

Moore, John

naissance 7.12.1729 à Stirling (Ecosse), décès 21.2.1802 à Richmond (Angleterre). Fils de Charles, pasteur, et de Marion Anderson. ∞ 1754 Jean Simson, fille de John, professeur de théologie. Médecin, M. pratiqua avec succès, ce qui ne l'empêcha pas d'écrire des romans (le meilleur est Zeluco, 1789) ni de voyager. En 1769, il se mit au service des ducs de Hamilton, James George, puis Douglas, avec lequel il entreprit un voyage de cinq ans sur le continent. Il rédigea A View of Society and Manners in France, Switzerland and Germany (1779), ouvrage qui fut réédité plusieurs fois et traduit en français (1781). Sa vision de la Suisse est empreinte d'une forme d'humour qui rejette les lieux communs inspirés par la découverte des Alpes. M. appréciait Genève. Il admirait Rousseau et fut reçu à Ferney par Voltaire, visites qu'il commenta amplement.


Bibliographie
– G. de Beer, A.-M. Rousseau, éd., Voltaire's British Visitors, 1967, 158-172
– C. Reichler, R. Ruffieux, éd., Le voyage en Suisse, 1998, 461-465, 572-576
Oxford Dictionary of National Biography, 38, 2004, 790-793

Auteur(e): Ernest Giddey