No 4

Brun, Friederike

naissance 3.6.1765 à Gräfentonna (Thuringe), décès 25.3.1835 à Copenhague, luthérienne. Fille de Balthasar Münter, pasteur. ∞ Constantin B., marchand danois; quatre enfants. Liée à Friedrich Gottlieb Klopstock et Friedrich von Matthisson, B. se fait connaître par ses recueils de poèmes, ses impressions de Rome, ses souvenirs de jeunesse et sa correspondance, notamment avec Germaine de Staël. Admiratrice et amie de Charles-Victor de Bonstetten, elle le rejoint en Suisse en 1795 et parcourt avec lui les bailliages du Tessin (Tagebuch einer Reise durch die östliche, südliche und italienische Schweiz, 1800); elle l'héberge à Copenhague durant son exil (1798-1801), séjourne avec lui sur les bords du Léman (1801-1802) et l'entraîne à deux reprises en Italie (1802-1803, 1806-1808; Episoden aus Reisen durch die westliche Schweiz, Genf und Italien, 1806-1809). B. a aussi publié un choix de lettres de Jean de Müller à Bonstetten (Briefe eines jungen Gelehrten an seinen Freund, 1802) et un recueil de sa propre correspondance avec Bonstetten (1829).


Bibliographie
– L. Bobé, Frederikke Brun født Münter og hendes kreds, 1910
– W.A. Vetterli, éd., Frühe Freunde des Tessins, 1944
– I. Foerst-Crato, éd., Frauen zur Goethezeit, 1975

Auteur(e): Jean-Daniel Candaux