No 2

Rham, Georges de

naissance 10.9.1903 à Roche (VD), décès 7.10.1990 à Lausanne, de Giez. Fils de Léon, ingénieur, et de Marie Dupasquier. Célibataire. Gymnase, puis études de mathématiques à Lausanne (1921-1925), doctorat à Paris en 1931 auprès d'Elie Cartan. Privat-docent en 1932 à l'université de Lausanne, professeur extraordinaire à Lausanne et Genève (1936), puis ordinaire à Lausanne (1943-1971) et Genève (1953-1973). Président de l'Union mathématique internationale (1963-1966). Ses contributions dans les domaines de la topologie et de la géométrie différentielle révèlent une synthèse, étonnante pour l'époque, des différentes méthodes mathématiques. Dans sa thèse se trouvent déjà des réflexions (connues sous le nom de théorème de de R.), dont l'ampleur et l'originalité ne se dévoilèrent que plus tard. R. fut aussi un alpiniste connu, auteur de plusieurs premières ascensions difficiles. Prix Marcel Benoist (1965), prix de la Ville de Lausanne (1979).


Oeuvres
Œuvres mathématiques, 1981
Fonds d'archives
– EPFL-BIB
Bibliographie
L'enseignement mathématique, 36, 1990, 207-214
Revue de mathématiques élémentaires, 47, 1992, 118-122
– D. Bach et al., éd., Georges de Rham, 1995
Professeurs Lausanne, 1070-1071

Auteur(e): Max-Albert Knus / OME