No 1

Waltensburg, Maître de

décès vers 1350. On ignore tout des origines de ce peintre. A la tête d'un atelier, W. tire son nom de son œuvre maîtresse à Waltensburg/Vuorz. Les recherches les plus récentes le rattacheraient à la région du lac de Constance. Certaines particularités de sa technique indiquent des influences méridionales, qu'il aurait pu acquérir dans les Grisons, en contact avec des traditions héritées des ateliers romans tardifs. Son atelier itinérant produisit, durant la première moitié du XIVe s., un ensemble de fresques unique en son genre au nord des Alpes, dont quinze peintures sacrées sont conservées dans les Grisons, notamment à Waltensburg/Vuorz, à la cathédrale de Coire (vers 1330), à Dusch, Clugin, Lüen ainsi que dans les églises Saint-Georges et Saint-Paul de Rhäzüns (deuxième quart du XIVe s.). Des scènes héroïques médiévales sont en outre visibles au château de Brandis à Maienfeld (premier tiers du XIVe s.).


Bibliographie
– A. Raimann, Gotische Wandmalereien in Graubünden, 1983
– J. Michler, Gotische Wandmalerei am Bodensee, 1992

Auteur(e): Marc-Antoni Nay / VW