• <b>Charles François Sturm</b><br>Portrait du jeune scientifique, huile sur toile de  François d'Albert-Durade  d'après un croquis réalisé en 1822 par son collègue Jean-Daniel Colladon (Bibliothèque de Genève).

No 1

Sturm, Charles François

naissance 29.9.1803 à Genève, décès 18.12.1855 à Paris, prot., de Genève, Français (1833). Fils de Jean-Henri, maître de mathématiques, et de Jeanne-Louise-Henriette Gremay. Célibataire. Etudes à l'académie de Genève (1818-1823). Précepteur au château de Coppet (1823), S. s'établit à Paris en 1825 pour se perfectionner et faire des recherches avec Jean-Daniel Colladon sur la compressibilité des liquides et la vitesse du son dans l'eau. Professeur de mathématiques au collège Rollin (1830), il refusa la chaire de mathématiques à l'académie de Genève (1835). Professeur à l'Ecole polytechnique et à la Faculté des sciences à Paris (1840). Il développa une méthode pour déterminer le nombre des racines réelles d'une équation algébrique dans un intervalle donné (théorème de Sturm, 1829). Avec Joseph Liouville, il s'attacha à résoudre des équations différentielles relatives à la mécanique et à la théorie de la chaleur de Joseph Fourier et Siméon-Denis Poisson (1836-1837), ce qui mena à l'élaboration de la théorie de Sturm-Liouville. S. s'intéressa en outre à l'optique géométrique (conoïde de Sturm). Ses Cours d'analyse de l'Ecole polytechnique (1857-1859) et ses Cours de mécanique de l'Ecole polytechnique (1861) furent publiés à titre posthume et réédités plus de dix fois. Membre des académies de Berlin, Paris et Saint-Pétersbourg (1835-1836) et de la Royal Society (1840). Grand prix de l'Académie des sciences de Paris (1827) et médaille Copley (1840).

<b>Charles François Sturm</b><br>Portrait du jeune scientifique, huile sur toile de  François d'Albert-Durade  d'après un croquis réalisé en 1822 par son collègue Jean-Daniel Colladon (Bibliothèque de Genève).<BR/>
Portrait du jeune scientifique, huile sur toile de François d'Albert-Durade d'après un croquis réalisé en 1822 par son collègue Jean-Daniel Colladon (Bibliothèque de Genève).
(...)


Fonds d'archives
– APriv E. Neuenschwander
– BGE
Bibliographie
– P. Speziali, Charles-François Sturm (1803-1855), 1964
– E. Neuenschwander, «The unpublished papers of Joseph Liouville in Bordeaux», in Historia Mathematica, 16, 1989, 334-342
– W.O. Amrein et al., éd., Sturm-Liouville Theory, 2005
– J.-C. Pont, éd., Collected Works of Charles François Sturm, 2009 (avec bibliogr. et liste des œuvres)

Auteur(e): Erwin Neuenschwander / RHD