No 1

Graefe, Albrecht von

naissance 22.5.1828 à Berlin, décès 20.7.1870 à Berlin, prot., de Berlin. Fils de Carl Ferdinand, conseiller intime, médecin de l'état-major général prussien, professeur de chirurgie et d'ophtalmologie, et d'Auguste von Alten. Filleul du roi de Prusse Guillaume III. ∞ Anna von Knuth, fille du comte danois Hans Schack Knuth, et patiente de G. Etudes de médecine à Berlin (1843-1848), formation complémentaire à Prague, Paris, Vienne et Londres (1848-1851). G. est considéré comme le principal fondateur de l'ophtalmologie scientifique moderne. Il eut sa propre clinique et polyclinique à partir de 1850 et fut nommé professeur ordinaire à l'université de Berlin en 1866. Il eut comme élève le Suisse Johann Friedrich Horner, ce qui influença l'évolution de l'ophtalmologie helvétique. Grâce à l'ophtalmoscope découvert par Hermann Helmholtz (1850), G. put établir le diagnostic des pathologies du fond de l'œil (choroïde, rétine, nerf optique). Opérateur polyvalent, il inventa l'iridectomie (excision de l'iris) en cas de glaucome aigu, premier traitement efficace contre cette maladie. De 1859 à 1869, G. vint régulièrement en villégiature à Heiden au mois de septembre. Durant ses séjours, il opérait des patients du monde entier et l'hôtel Freihof se transformait en clinique ophtalmologique. Il contribua de manière décisive à l'essor de la station thermale, d'où le monument commémoratif du Waldpark. La médaille von Graefe (instituée en 1886) est l'une des plus importantes distinctions décernées dans le domaine de l'ophtalmologie.


Bibliographie
– H.M. Koelbing, P. Speiser, «Der Graefe-Stein - eine Erinnerung an Albrecht von Graefes Wirken in Heiden», in Gesnerus, 47, 1990, 109-117

Auteur(e): Thomas Fuchs / FS