No 2

Heilmann, Jean-Gaspard

naissance vers 1718 à Mulhouse, décès 27.9.1760 à Paris, prot., de Mulhouse (?). Fils de Johann-Ulrich, tanneur, et de Madeleine Dollfus. Marié secrètement. H. apprit le français à Neuchâtel, puis la peinture à Schaffhouse auprès de Hans Leonhard Deggeler. S'étant plaçé sous la protection du prince-évêque de Bâle, il séjourna ensuite longtemps en Italie, où il fut l'hôte de l'Académie de France à Rome. Portraitiste, peintre d'histoire et copiste, il se fit remarquer par l'ambassadeur de France à Rome, qui l'emmena à Paris (1742) où il demeura jusqu'à sa mort. Il y fit la connaissance de François Boucher et du graveur Johann Georg Wille, dont il devint l'élève. Paysagiste à la fin de sa carrière, H. étudia la chimie des couleurs.


Bibliographie
– E. Meininger, Les anciens artistes-peintres et décorateurs mulhousiens, 1908
Nouveau dict. de biogr. alsacienne, 16, 1990

Auteur(e): Nicolas Schreck