No 2

Wackernagel, Jacob

naissance 11.12.1853 à Bâle,décès 22.5.1938 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Wilhelm ( -> 5) et de Maria Salome Sarasin. Frère de Rudolf ( -> 4), filleul de Jacob Grimm. ∞ 1886 Maria Stehlin, fille de Hans Georg, marchand. Etudes d'allemand, de philologie classique, d'histoire et de linguistique comparée à Bâle, Göttingen et Leipzig (1871-1875), doctorat à l'université de Bâle sous la direction de Friedrich Nietzsche (1875). Séjour d'études à Oxford, habilitation en philologie classique et sanskrit à Bâle (1876). W. succéda à Nietzsche comme professeur extraordinaire (1879), puis ordinaire de langue et littérature grecques (1881, recteur en 1890-1891). En 1902, il fut nommé professeur ordinaire de linguistique comparée à l'université de Göttingen, où il fut également vice-recteur (1912-1913; de facto recteur, puisque le titre de recteur était réservé aux monarques allemands). De retour à Bâle (1915) au début de la Première Guerre mondiale, il occupa à titre bénévole la chaire de linguistique et de philologie classique jusqu'à sa retraite en 1936 (recteur en 1918-1920). W. fut le principal représentant de la linguistique indo-européenne (avec un accent sur la philologie historique), surtout dans les domaines du sanskrit et du grec. Membre ou membre honoraire de nombreuses académies scientifiques, notamment à Göttingen (1901, secrétaire de la classe des lettres en 1914-1915), Berlin (1911), Uppsala (1915), Vienne (1923), Stockholm (1928), Munich (1931), Lund, Rome et Athènes; également membre de la Linguistic Society of America (1927) et de l'American Oriental Society. Cofondateur en 1912 de l'Indogermanische Gesellschaft. Docteur honoris causa des universités de Genève (1909), Lausanne (1917) et Marbourg (1927). Croix de chevalier de l'ordre de Maximilien de Bavière pour la science (1931).


Oeuvres
Altindische Grammatik, 1896-1930
Vorlesungen über Syntax, 1920-1924
Kleine Schriften, 2 vol., 1955; vol. 3, éd. B. Forssman, 1979
Bibliographie
Antidoron: Festschrift Jacob Wackernagel zur Vollendung des 70. Lebensjahres am 11. Dezember 1923, 1924
Indogermanisches Jahrbuch, 9, 1924, 264-269; 23, 1939, 450-451

Auteur(e): Rudolf Wachter / MBA