No 1

Jerne, Niels Kaj

naissance 23.12.1911 à Londres, décès 7.10.1994 à Castillon du Gard, ressortissant britannique et danois. Fils de Hans Jessen et d'Else Marie Lindberg. ∞ 1) 1935 Ilse Wahlova, 2) 1964 Ursula Alexandra Kohl. Baccalauréat à Rotterdam en 1928, études de physique à Leyde, puis de médecine à Copenhague, doctorat en 1951 avec une thèse intitulée A Study of Avidity Based on Rabbit Skin Responses to Diphtheria Toxin-Antitoxin Mixtures, ouvrage capital d'immunologie. Chercheur à l'Institut danois de sérologie (1943-1956), chargé de recherches au California Institute of Technology à Pasadena (1954-1955), cadre à l'OMS à Genève (1956-1962), professeur de biophysique à l'université de Genève (1960-1962), directeur du département de microbiologie de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie, 1962-1966), où il développa avec Albert Nordin le test de J. (technique des plaques, base de l'examen quantitatif de la réaction immunitaire), directeur de l'Institut Paul Ehrlich et professeur à l'université Johann Wolfgang Goethe (Francfort-sur-le-Main, 1966-1969), premier directeur de l'Institut d'immunologie de Bâle (1969-1980). J. a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix Marcel Benoist en 1978, un doctorat honoris causa de l'université de Bâle en 1981 et le prix Nobel de médecine en 1984, avec César Milstein et Georges J.S. Köhler, pour ses théories sur l'organisation et la régulation du système immunitaire et pour la découverte du principe régissant la production d'anticorps monoclonaux à partir de cellules hybrides. J. fut un théoricien et un promoteur de l'immunologie cellulaire moderne.


Oeuvres
– avec F. Melchers, 25 Years Basel Institute for Immunology, 1996
Bibliographie
BaZ, 17.6.1981; 24.1.1985; 10.10.1994
– M. Stuber, S. Kraut, Le Prix Marcel Benoist de 1920 à 1995, 1995, 215
– I. Lefkovits, éd., A Portrait of the Immune System, 1996 (avec bibliogr.)
– B. Kupfer, Lexikon der Nobelpreisträger, 2001, 236
– T. Söderqvist, Science as Autobiography, 2003

Auteur(e): Jan Pagotto-Uebelhart / AN