No 2

Jordan, Armin

naissance 9.4.1932 à Lucerne, décès 20.9.2006 à Zurich, de Bâle. ∞ Käthe Herkner. Maturité au collège Saint-Michel à Fribourg, études de lettres, droit et théologie à l'université de Fribourg, puis formation de chef d'orchestre à Genève et Lausanne (avec Hans Haug notamment). J. dirigea les orchestres des théâtres municipaux de Bienne-Soleure (1957) et de Zurich (1963). Engagé à Saint-Gall et en 1971 au théâtre municipal de Bâle, il assuma parallèlement la direction artistique de l'Orchestre de chambre de Lausanne (1973-1985) et de l'Ensemble orchestral de Paris (durant sept ans), puis de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR, 1985-1997). Ses tournées avec l'OSR au Japon et aux Etats-Unis (1985-1995) assurèrent sa célébrité, confirmée par les exécutions de Tristan et Iseult à Seattle et de Pelléas et Mélisande au théâtre Colón de Buenos Aires (1999). De nombreux enregistrements avec des orchestres étrangers, français surtout, ont contribué à sa renommée et lui ont valu plusieurs grands prix discographiques internationaux.


Bibliographie
– J.-J. Roth, P. Hagmann, Armin Jordan - Images d'un chef, 1997

Auteur(e): François Seydoux / PM