No 1

Dessauer, Friedrich

naissance 19.7.1881 à Aschaffenburg (Bavière), décès 16.2.1963 à Francfort-sur-le-Main, cath., Allemand, de Grossguschelmuth (aujourd'hui commune de Cormondes) en 1948. Fils de Philipp, conseiller commercial, et d'Elise Vossen. Agé de 16 ans, D. construisit un an après la découverte des rayons X un appareil nettement meilleur que celui décrit par Wilhelm Conrad Röntgen. Tout en étudiant l'électrotechnique et la physique à Munich et Darmstadt (dès 1899, doctorat à Francfort en 1917), il fonda une fabrique d'appareils à rayons X et donna des conférences sur leurs applications diagnostiques et thérapeutiques. Il fut appelé en 1920 à la direction de l'institut des fondements physiques de la médecine de l'université de Francfort, avec rang de professeur honoraire, fonction qu'il cumula jusqu'en 1934 avec celle de professeur ordinaire à la faculté des sciences. Membre de l'aile gauche du Zentrum (parti du centre catholique auquel il adhéra en 1918), il fut président du Conseil de la bourgeoisie de Francfort et lutta contre les nazis par ses articles de la Rhein-Mainische Volkszeitung (fondée en 1923). Député au Reichstag (1924-1933), il refusa d'accorder les pleins pouvoirs à Hitler, ce qui lui valut plusieurs arrestations et environ huit mois de prison. En 1934, il fut privé de son passeport, relevé de ses fonctions, mis à la retraite et poursuivi pour des motifs raciaux; sa fortune fut saisie et ses livres interdits. La même année, il fut appelé à créer un institut de radiologie à l'université d'Istanbul. En 1937, il devint professeur ordinaire de physique expérimentale à l'université de Fribourg. Il revint à Francfort en 1953. Spécialiste des effets biologiques des rayonnements, il a publié de nombreux travaux scientifiques et des essais, comme Der Fall Galilei und wir (1943), Seele im Bannkreis der Technik (avec Xavier von Hornstein, 1945) et Religion im Lichte der heutigen Naturwissenschaften (1950).


Bibliographie
– K. Tuchel, Die Philosophie der Technik bei Friedrich Dessauer, 1964
Friedrich Dessauer 1881-1963, 1981

Auteur(e): Hubert Schneuwly / ME