29/09/2004 | communication | PDF | imprimer | 
No 5

Bertoni, Mosè Giacomo

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 15.6.1857 à Lottigna, décès 19.9.1929 à Foz do Iguaçú (Brésil), sépulture à Puerto Bertoni (Paraguay), de Lottigna. Fils d'Ambrogio ( -> 1). Frère de Brenno ( -> 2). Cousin de Louis ( -> 4). ∞ Eugenia Rossetti. En Amérique connu aussi sous les prénoms de Moisés Santiago. Etudes de droit à Zurich et de sciences naturelles à Genève. En mars 1884, sur le point d'obtenir sa licence en botanique, B. émigra en Argentine avec sa famille et quelques paysans du val Blenio pour fonder une colonie agricole et scientifique qui mettrait en pratique les idéaux anarcho-socialistes. Abandonné par ses camarades, il dut renoncer à ce projet. En 1887, il passa au Paraguay et, en 1893, s'établit dans les environs des chutes d'Iguazú, fondant, sur les rives du Paraná, la colonie Guillermo Tell, dans la localité appelée encore Puerto Bertoni. En 1894, il fonda l'Ecole nationale d'agriculture à Asunción, qu'il dirigea jusqu'en 1904, année où il s'établit définitivement à Puerto Bertoni. En pleine forêt du Haut Paraná, il s'occupa de botanique, météorologie, agronomie, géographie, zoologie, ethnographie, dans une frénétique activité de recherche et de vulgarisation, qui prit plus d'importance que celle de colon. Puerto Bertoni devint une station agronome et scientifique, entretenant maintes relations internationales, où travaillait sa nombreuse famille. En 1918, B. y créa la maison d'édition Ex Sylvis d'où sortirent certains de ses ouvrages les plus importants. Dès 1915, la région fut plongée dans une longue crise économique qui toucha également la colonie: les ressources nécessaires aux recherches et aux publications vinrent à manquer et la famille (treize enfants) se dispersa progressivement. B. mourut seul et démuni, laissant une quantité énorme d'inédits. Sa bibliographie comporte plus de 500 titres, mais son œuvre la plus ambitieuse, l'encyclopédie Descripción física, económica y social del Paraguay, prévue en 18 volumes, demeura inachevée. La renommée de B. au Paraguay (où il fut surnommé el Sabio, le Sage) était liée à ses travaux de climatologie, d'anthropologie (La Civilización guaraní), de vulgarisation agronomique (Agenda y mentor agrícola), mais aussi à son image de sage vivant dans la forêt.


Fonds d'archives
– Arch. de M.S. Bertoni, Archivo Nacional, Asunción (Paraguay)
– Fonds Bertoni, ASTI
Bibliographie
– L. Ramella, Y. Ramella-Miquel, Biobibliografía di Moisés Santiago Bertoni, 1985
– D. Baratti, P. Candolfi, L'arca di Mosè, 1994 (avec bibliogr.)
– D. Baratti, Fare libri nella selva, 1999
– D. Baratti, P. Candolfi, Vida y obra del Sabio Bertoni, 1999

Auteur(e): Danilo Baratti / CHR