10/01/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Grandval

Comm. BE, distr. de Moutier. Le village est situé dans le Grand Val ou Cornet. Quelques habitations se trouvent sur le Mont Raimeux. Vers 900 Grandemvallem, ancien nom all. Granfelden. 132 hab. en 1755, 261 en 1850, 287 en 1900, 370 en 1950, 368 en 2000. Importantes traces d'une route romaine. G., où fut peut-être fondée l'abbaye de Moutier-G., fit partie de la prévôté du même nom jusqu'en 1797, puis des départements français du Mont-Terrible et du Haut-Rhin avant d'être rattaché au canton de Berne en 1815. La chapelle Saint-Martin, mentionnée en 962, élevée au rang d'église paroissiale probablement au XIVe s., a été transformée dès 1663, notamment en 1701-1706 et 1927. Réformée depuis 1531, la paroisse englobait aussi Corcelles (BE), Crémines et Eschert. Elle fut desservie par le pasteur de Court jusqu'en 1830. G. comprend une commune municipale et une commune bourgeoise. Jusqu'au début du XXe s., G. a conservé une structure agricole avec un peu d'artisanat (meuniers, tisserands, potiers). La construction de la ligne ferroviaire Moutier-Soleure (1904-1908), l'essor de la machine-outil à Moutier (dès 1880) ont favorisé l'implantation du décolletage et de la mécanique. Près de la moitié de la population active travaillait dans le secondaire en 2000. Coopération intercommunale dès 1967 (réseau d'eau du Mont Raimeux, épuration des eaux usées, école primaire).


Bibliographie
– J.-Ph. Gobat, Grandval, 1968
– A. Moser, I. Ehrensperger, Jura bernois, Bienne et les rives du lac, 1983, 198-200

Auteur(e): François Wisard