17/08/2005 | communication | PDF | imprimer

Crémines

Comm. BE, distr. de Moutier, comprenant C. dans le Grand Val ou Cornet et quelques fermes au Mont Raimeux (chemin carrossable en 1859). 1461 Crimene. 252 hab. en 1755, 297 en 1850, 383 en 1900, 497 en 1950, 577 en 2000. Sépultures du haut Moyen Age. Le Pré de Sales fut lieu de duel pour l'ensemble de la prévôté de Moutier-Grandval dont C. fit partie jusqu'en 1797 avant d'être français, puis rattaché à Berne en 1815. Commune mixte depuis 1853. C. a toujours relevé de la paroisse de Grandval, réformée depuis 1531. Chapelle catholique consacrée en 1935 (paroisse de Moutier). Jusqu'en 1900 environ, C. a conservé une structure agricole avec un peu d'artisanat à domicile (horlogerie, poterie, arquebuses). La construction de la ligne ferroviaire Moutier-Soleure (1904-1908), l'essor de la machine-outil à Moutier (dès 1880) ont favorisé l'implantation du décolletage. Le secteur secondaire (plus de la moitié de la population active en 2000) s'est diversifié: cartonnage en 1943, imprimerie. Coopération intercommunale depuis 1967 (réseau d'eau du Mont Raimeux, épuration des eaux, école primaire). Parc zoologique en 1972.


Bibliographie
Classeur des statistiques régionales, 1994

Auteur(e): François Wisard