18/03/2008 | communication | PDF | imprimer
No 2

Häberlin, Friedrich Heinrich

naissance 16.12.1834 à Bissegg,décès 16.10.1897 à Frauenfeld, prot., de Bissegg (auj. comm. Amlikon-Bissegg). Fils de Hans Konrad ( -> 4). Frère d'Eduard ( -> 1). ∞ 1868 Anna Maria Gmünder, fille de Johann Jakob, ouvrier et facteur. Etudes de droit à Bâle, Heidelberg et Berlin (1852-1857), brevet d'avocat thurgovien (1859). Avocat à Weinfelden (1859-1883), greffier du tribunal de district d'Arbon (1862-1863), H. occupa diverses fonctions au tribunal de district de Weinfelden (1865-1878, président en 1872-1875). Député au Grand Conseil thurgovien (1869-1883, trois fois président), conseiller d'Etat (1883-1897), conseiller national (1873-1897, président en 1889-1890). Dirigeant radical-démocrate, il fut un partisan de l'unification du droit fédéral des obligations en 1881 et du rachat des chemins de fer par la Confédération. En 1893, il refusa l'élection au Tribunal fédéral où il sera pourtant juge suppléant de 1880 à 1897. Administrateur de la Banque cantonale thurgovienne (1872-1897) et des Chemins de fer du Nord-Est (1896-1897). Président de la Chambre thurgovienne des arts et métiers ainsi que de celle du commerce et de l'industrie (1870-1874, membre d'honneur 1892). Président du synode évangélique (1873-1875) et du conseil de l'Eglise (1873-1875, 1878-1897). Lieutenant-colonel.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 699-700

Auteur(e): André Salathé / FP