No 17

Bachmann, Jakob Huldreich

naissance 21.11.1843 à Stettfurt, décès 26.8.1915 à Stettfurt, prot., de Stettfurt. Fils de Johann Jakob, riche propriétaire foncier, juge cantonal et député. Petit-fils de Johann Rudolf Wegelin. ∞ 1876 Anna Gertrud Lüti, fille de Jakob, commerçant. Etudes de lettres à Zurich et Heidelberg de 1862 à 1863, puis de droit à Heidelberg, Leipzig, Berlin et Zurich, avec doctorat en 1867, brevet thurgovien d'avocat en 1869. Avocat à Frauenfeld jusqu'en 1895, B. fit en outre une carrière de juge: juge d'instruction suppléant (1871-1872), juge de district (1872-1893; président en 1873-1893), juge cantonal (1894-1895) et juge fédéral (1896-1904; président en 1902-1904); membre du tribunal de guerre cantonal (1878-1889), grand-juge de la 7e division (1890-1899, major). Député au Grand Conseil (1875-1896), B. fit partie du comité central thurgovien contre une nouvelle réforme de la Constitution (1880). Il siégea au Conseil national de 1881 à 1895 (président en 1895). A son élection, il passait pour être de tendance conservatrice; au Parlement, il se situa d'abord au centre, puis dans l'aile libérale-démocratique. Tant aux Chambres qu'en votation populaire, B., grand propriétaire foncier et banquier, lutta sans succès contre la nouvelle loi sur les poursuites et faillites. Membre du conseil d'administration de la Banque hypothécaire de Thurgovie dès 1872 (dès 1880 membre de la commission qu'il présida dès 1884), du chemin de fer du Nord-Est (1878-1894; président dès 1890, remplacé en 1894 à l'instigation d'Adolf Guyer-Zeller). Très pieux, B. fut membre du synode protestant (1870-1895) et siégea au conseil d'Eglise (1878-1895). En 1890, il fit don à l'église de Stettfurt, pour sa tour, d'une flèche et de quatre cloches; il posa les bases financières d'une nouvelle maison de paroisse en 1906.


Fonds d'archives
– Fonds, StATG
Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 693
– E. Hänzi, dir., Jakob Huldreich Bachmann 1843-1915, 1987

Auteur(e): André Salathé / CG