14/07/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Châtelat

Comm. BE, distr. de Moutier. Située dans le Petit Val et formée de C., que traverse la route du Pichoux, de Fornet-Dessous (distinct de Fornet-Dessus, comm. Lajoux) et de Moron (1020 m), à l'extrémité de la chaîne du même nom, modèle d'une colonie de refuge anabaptiste. 1335 Schestellat. 153 hab. en 1850, 173 en 1900, 213 en 1910, 192 en 1950, 122 en 2000 (64% de germanophones). C. appartint aux confins de la prévôté de Moutier-Grandval jusqu'en 1797; mairie et paroisse de Sornetan. L'abbaye de Bellelay y possédait un moulin, des dîmes et droits divers, notamment à Fornet. Chapelle à Moron à l'usage des mennonites de la région. Fornet-Dessous constitua une commune à part entière à l'époque française et brûla entièrement en 1829. Commune bourgeoise et commune municipale de C. fusionnèrent en commune mixte après 1869. Le village abritait l'orphelinat et l'hospice des vieillards du district de Moutier, fondés en 1897. La population active s'adonne traditionnellement à l'élevage, l'agriculture et la confection de fromages (tête de moine). En 2000 presque deux tiers des personnes actives travaillent dans la commune; le secteur primaire fournit deux tiers des emplois.


Bibliographie
– A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien évêché de Bâle, 7, 1907, 15-18 (réimpr. 1980)
– A. Moser, I. Ehrensperger, Jura bernois, Bienne et les rives du lac, 1983, 184-185
Classeur des statistiques régionales, 1994

Auteur(e): André Bandelier