No 4

Weder, Johann Baptist

naissance 27.6.1800 à Oberriet (SG), décès 17.10.1872 à Saint-Gall, cath., d'Oberriet. Fils de Josef, agriculteur, et d'Anna Maria Lüchinger. ∞ 1832 Mariette Looser, fille de Johann Kaspar, pasteur. Etudes de droit à Fribourg-en-Brisgau et Göttingen (1823-1827), doctorat à Göttingen (1827). Avocat, cofondateur et rédacteur de la St. Galler Zeitung (1831), puis du St. Galler Bote (1846-1851). Député libéral-radical au Grand Conseil saint-gallois (1833-1835, 1837-1839, 1841-1851 et 1855-1867), membre du conseil scolaire catholique (1833-1835 et 1855-1857), conseiller d'Etat (1847-1851 et 1861-1863) et membre de la Constituante (1859-1860 et 1861), W. présida en outre le Conseil d'administration catholique (1855-1857), la cour de cassation (1855-1861) et les conseils d'éducation cantonaux (Kantonsschulrat de 1856 à 1859 et Erziehungsrat de 1862 à 1863). Il plaida pour un contrôle strict de l'Eglise par l'Etat et s'opposa à la création du diocèse de Saint-Gall; il fit beaucoup pour la création d'une école cantonale confessionnellement neutre (1856) et la révision de la Constitution (1861), qui plaça l'instruction publique sous la surveillance de l'Etat. Cependant, la politique de compromis qu'il poursuivit dès 1861 mena à une rupture avec les libéraux-radicaux. Conseiller national (1848-1851, 1858-1860, 1861-1872, président en 1860) et conseiller aux Etats (1855-1857, président en 1857), W. fut en 1848 partisan d'un Etat fédéral centralisé avec un Parlement monocaméral; il travailla de façon déterminante à la révision de la Constitution en 1870, mais finit par la rejeter pour des raisons de fédéralisme. A nouveau avocat dès 1863, il contribua à la fondation de la Banque cantonale en 1864. W. fut une figure politique de premier plan dans le canton durant les années 1840 et 1850.


Fonds d'archives
– Fonds, KBSG
Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 595-596
Rheintaler Köpfe, 2004, 372-379

Auteur(e): Wolfgang Göldi / HR