27/04/2005 | communication | PDF | imprimer

Champoz

Comm. BE, distr. de Moutier, comprenant un village-rue sur le flanc sud du Moron et une partie du hameau du Petit-Champoz. 1365 Champo. 190 hab. en 1850, 191 en 1900, 186 en 1950, 116 en 1980, 151 en 2000. Poste d'observation à l'époque romaine. Lors de la guerre de Souabe, le village fut détruit par les troupes impériales (1499). C. fit partie de la prévôté de Moutier-Grandval jusqu'en 1797 (mairie de Malleray), des départements français du Mont-Terrible puis du Haut-Rhin et fut rattaché à Berne en 1815. Commune mixte depuis 1853. Relevant avant et après la Réforme (1531) de la paroisse de Chalières desservie par le pasteur de Moutier, C. fait partie depuis 1746 de la paroisse de Bévilard, plus proche. A l'écart de la vallée de Tavannes et de ses axes de communication ferroviaire et routier, C. est resté fortement rural, mais de nombreux travailleurs pendulaires sont occupés dans les usines de la vallée de Tavannes.


Bibliographie
Classeur des statistiques régionales, 1994

Auteur(e): François Wisard