No 14

Scherrer, Paul

naissance 20.4.1862 (Fridolin) à Sedel (comm. Münchwilen TG), décès 10.3.1935 à Bâle, cath., puis sans confession, de Kirchberg (SG) et, en 1895, de Bâle. Fils d'Alois, petit paysan et aubergiste, et de Waldburga Hollenstein. Frère de Joseph Anton ( -> 12). ∞ 1) 1887 Emma Meyer, fille d'Albert, commerçant, 2) 1895 Bertha Eugenie Pözl, fille de Wenzeslaus, professeur de mathématiques. Etudes de droit à Munich et Bâle, doctorat (1884). Avocat et notaire à Bâle, S. ouvrit une étude en 1897. Député au Grand Conseil de Bâle-Ville (1887-1908, président en 1894, 1896 et 1906). Membre du Conseil des Etats (1896-1919, président en 1907), où il s'occupa de finances, de transports et d'affaires militaires. Personnalité marquante du parti radical (à l'aile droite), il fit partie de son comité central (1898-1914, président 1904-1907). Il abandonna la politique en 1919, à la suite de différends internes au parti. Membre des conseils de la Banque cantonale bâloise (1899-1935, président dès 1929) et de la Banque nationale (dès 1907). Président de la Fédération bâloise des industriels de la chimie durant de longues années, membre de nombreux conseils d'administration. Colonel (1909), il commanda les brigades 13 et 16 entre 1912 et 1917.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 460-461

Auteur(e): Hermann Wichers / VW