No 3

Aepli, Arnold Otto

naissance 22.8.1816 à Saint-Gall, décès 4.12.1897 à Saint-Gall, prot., de Diessenhofen, Saint-Gall et, dès 1860, Genève. Fils d'Alexander ( -> 1) et d'Anna Tanner. ∞ 1850 Sabine Gonzenbach, fille de Carl August Gonzenbach. Gymnase à Saint-Gall, académie de Lausanne, puis études de droit à Heidelberg, Berlin et Zurich (1836-1840). Politicien libéral et avocat de la démocratie représentative, A. a siégé au Grand Conseil saint-gallois de 1847 à 1883, au Conseil d'Etat de 1851 à 1873 (Justice, Affaires extérieures et militaires, Travaux publics; landamman à sept reprises), à la Constituante en 1859-1860 et en 1861 (président); il présida le tribunal cantonal de 1873 à 1883. Sur le plan fédéral, il représenta le canton de Saint-Gall au Conseil des Etats de 1849 à 1872 (président en 1868-1869); il y lutta pour que la dette résultant de la guerre du Sonderbund soit remise. Juge fédéral de 1857 à 1866 (président en 1862). Il fut commissaire fédéral, à Genève après l'attentat d'Orsini contre Napoléon III (1858) et lors de l'affaire de Savoie (1860), puis lors du conflit de frontières entre les deux Appenzells (1862). Il siégea au Conseil national de 1872 à 1883 (président en 1876-1877). Il termina sa carrière comme ambassadeur à Vienne (1883-1893). Il assuma des tâches au sein de l'Eglise protestante cantonale et dans des sociétés culturelles et d'intérêt public. Administrateur des chemins de fer de l'Union-Suisse (1857-1882), il soutint le projet d'une ligne des Alpes orientales. Parmi ses œuvres les plus durables, il faut mentionner sa participation à l'élaboration et à l'application de la Constitution cantonale de 1861, qui a permis d'apaiser le conflit entre les partis libéral et conservateur, et sa contribution à la convention austro-suisse de 1892 sur la correction du Rhin.


Fonds d'archives
– Fonds, KBSG
Bibliographie
– H. Hiller, Landammann Arnold Otto Aepli (1816-1897), 1953 (avec liste des publ.)
– Gruner, L'Assemblée, 1, 539-540
– «Die Landammänner des Kantons St. Gallen, 1. Teil: 1815-1891», in NblSG, 111, 1971, 27-28

Auteur(e): Marcel Mayer / EG