No 6

Schaller, Henri Gaspard de

naissance 8.10.1828 à Versailles, décès 18.5.1900 à Fribourg, cath., de Fribourg et de Corminbœuf. Fils de Jean ( -> 7). ∞ Henriette de Spaur, de vieille noblesse du Tyrol du Sud. Etudes de droit à Fribourg, Wurtzbourg, Heidelberg et Paris. Greffier au Tribunal cantonal (1855-1857), préfet de la Singine (1857-1858), conseiller d'Etat (1858-1900), conseiller aux Etats (1870-1896), conseiller national (1896-1900). Sa longue présence à l'exécutif fut particulièrement féconde: directeur des Cultes (1858-1862), S. s'occupa de la délicate restitution des biens du clergé. A l'Intérieur (1862-1872), il rédigea une nouvelle loi sur les communes et paroisses en 1864, deux lois sur le paupérisme puis, à l'Instruction publique (1872-1886), il harmonisa la législation avec la Constitution fédérale et se montra favorable à la création de l'université de Fribourg. Directeur de la Police (1886-1900), il procéda à de nombreuses réformes notamment dans la lutte contre les incendies. Modéré, il évolua vers un conservatisme plus marqué à partir de 1881. Il fut l'auteur de nombreuses publications historiques concernant l'histoire militaire, le régime pénitentiaire et les institutions cantonales.


Bibliographie
– A. Gremaud, La députation fribourgeoise aux Chambres fédérales (1884-1920), mém. lic. Fribourg, 1960
– Gruner, L'Assemblée, 1, 402

Auteur(e): Jean-Pierre Dorand