No 1

Cailler, Alexandre-François-Louis

naissance 9.2.1866 à Vevey, décès 6.12.1936 à Broc, prot., de Daillens, Vevey et Broc (1920). Fils posthume de François-Alexandre, fabricant de chocolat, et de Marie-Louise Panchaud. Petit-fils de François-Louis ( -> 2). ∞ 1) Hélène Bellet, fille d'un pharmacien, 2) Marguerite-Lucie Borcard, fille d'un commerçant. C. est élevé par le second mari de sa mère, Louis Gétaz, qui dirige l'entreprise. Formation commerciale, voyages en Allemagne et en Italie où C. s'initie à la fabrication du chocolat (1886-1887). Il reprend la fabrique familiale en 1887 (huit ouvriers et deux machines), puis l'installe à Broc (1897-1898) où le développement est rapide (120 ouvriers en 1898, 1400 en 1913). La construction de nouveaux bâtiments et la mécanisation nécessitent des capitaux obtenus par voie d'emprunts et par la constitution d'une société anonyme en 1900. La fusion avec Peter et Kohler (PCK) permet de faire face à la concurrence en étendant les réseaux commerciaux à l'étranger (1911). C. est administrateur-délégué de la nouvelle société, qui a son siège à Vevey. Après les turbulences de la guerre et de la crise de reconversion, il décide en 1928 la fusion avec Nestlé, société présente dans le capital de PCK dès 1911. Il évite la fermeture de la fabrique de Broc en pleine dépression (1932) et devient vice-président du conseil d'administration de Nestlé (1933). Sa venue à Broc a fait de la région un pôle de développement unique dans l'économie encore agricole et artisanale du canton de Fribourg. Paternaliste, dotant son personnel de nombreuses institutions sociales, C. s'assure ainsi de sa fidélité en favorisant le maintien d'une mentalité familiale et rurale.

Conseiller communal (législatif, 1887-1893) et juge au tribunal de Vevey (1890-1895). Conseiller communal à Broc (exécutif, 1908-1916). Conseiller national radical (1911-1935), C. défend la grande industrie et le fédéralisme. Député au Grand Conseil fribourgeois (1926-1936), il y intervient très peu. Membre de sociétés locales, de plusieurs conseils d'administration (Banque de l'Etat de Fribourg dès 1913, Union de banques suisses, Chemins de fer électriques de la Gruyère), d'associations patronales et industrielles suisses et internationales, d'offices fédéraux en 1914-1918 (ravitaillement, transports extérieurs).


Fonds d'archives
– Fichier, AEF
Bibliographie
– L. Blanc, Alexandre Cailler, sa vie, son œuvre, 1941
– Gruner, L'Assemblée, 1, 384
– M.-Th. Page, «L'ouvrière chocolatière de la fabrique de Broc», in A la recherche du passé féminin, 1985, 195-210
– P.-Ph. Bugnard, Broc, village de Gruyère, 1987
– J. Heer, Nestlé, 1866-1991, 1991

Auteur(e): Michel Charrière