No 4

Berchtold, Jean Nicolas Elisabeth

naissance 5.12.1789 à Fribourg, décès 27.9.1860 à Fribourg, cath., de Fribourg, fils de Joseph-Antoine, maître d'école. ∞ 1) Angélique de Beaupré (rencontrée en Pologne), 2) Rose-Marie Dupont, fille de Joseph-Nicolas-Emmanuel, chapelier, conseiller communal. Collège à Fribourg puis voyages en Europe comme étudiant et précepteur. Docteur en médecine à Landshut (Bavière) en 1819. Revenu à Fribourg en 1835, médecin de l'Hôpital des bourgeois de 1836 à 1847, B. mène parallèlement des activités de publiciste et d'historien. Secrétaire du conseil d'éducation en 1838, vice-président et secrétaire du conseil de santé en 1844. Député radical de la Ville au Grand Conseil en 1846, il est arrêté le 17 janvier 1847, bien que n'ayant pas directement participé à l'insurrection radicale; il s'évade après six mois de détention préventive et se réfugie à Berne. Député au Grand Conseil (1847-1855), il est nommé chancelier d'Etat (1847-1852) à l'instauration du régime radical. Conseiller aux Etats de 1853 à 1855. Catholique libéral, admirateur du père Girard, son rôle dans la laïcisation du régime le fait entrer en conflit avec l'Eglise. Il se retire de la politique active en 1855, peu avant la chute du régime radical. Il expose son idéal spirituel en 1859 dans Isis ou l'initiation maçonnique. Cofondateur de la Société d'histoire du canton de Fribourg en 1840. Membre de la Chambre des scholarques (1848-1860). On lui doit la première Histoire du canton de Fribourg (3 vol., 1841-1852), très partisane.


Oeuvres
Dissertation sur le crétinisme, 1843
Histoire du canton de Fribourg, 3 Vol., 1841-52
– (Ed.) Thesaurus medicinae, 1855 (œuvre du chirurgien Ulrich Biderman, 1552)
Fonds d'archives
– Fonds, AEF
Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 381-382

Auteur(e): Marianne Terrapon-Schweizer